[WEBINAIRE] HEC Paris x AppScho : Que signifie la mobilité pour les étudiants ? Quelle stratégie mobile pour adresser l’expérience étudiant ?

La mobilité est actuellement un des enjeux clés pour les établissements de l’enseignement supérieur. Et particulièrement suite à la crise sanitaire qui a mis le numérique et les services dématérialisés au devant de la scène pour assurer la continuité pédagogique et garder le lien avec les étudiants. 

C’est par le prisme de l’expérience étudiant qu’Helder Matias, DSI de l’AFTRAL et ex-DSI de HEC, et Victor Wacrenier, Président et co-fondateur d’AppScho, ont décidé d’aborder cette question. Selon eux, tout l’enjeu réside dans le fait de se placer du point de vue l’utilisateur final, à savoir l’étudiant : quels sont ses usages et quels sont ses besoins en matière de mobilité ? Quels services numériques proposer pour que son expérience soit la plus fluide possible ? Et comment véhiculer ces services pour qu’ils soient valorisés et utilisés ? 

C’est à ces questions que les deux intervenants ont répondu durant cette conférence en ligne dont vous pouvez trouver le replay ici ⬇️

Et nous vous dévoilons ci-dessous les 5 enseignements à retenir pour établir une stratégie mobile efficace. 

👉 1- Les étudiants actuels, une génération de digital natives 

On ne le répètera jamais assez : les étudiants actuels sont nés avec le digital. Ils s’attendent à pouvoir accéder à tous les services dont ils ont besoin, où qu’ils se trouvent et quelle que soit l’heure de la journée. 

Et devoir par exemple faire la queue pendant 15 minutes devant un service de scolarité qui présente des horaires restreints et qui ne pourra peut-être même pas répondre à leurs demandes relève pour eux de l’absurde. Ils veulent pouvoir tout faire depuis leur smartphone où qu’ils se trouvent, ce qui est, il faut le leur concéder, plus simple pour eux. 

👉 2-  Les étudiants sont très demandeurs de services numériques 

76% des étudiants estiment que l’offre de services numériques de leur établissement devrait être étoffée. Il peut alors être tentant d’en proposer toujours plus, surtout quand on sait que l’offre de services numériques est le troisième facteur de satisfaction globale étudiante, après la qualité perçue de l’établissement et la perception du rapport qualité / prix. 

Mais ce chiffre cache une autre réalité : bon nombre d’étudiants (44%) avouent ne pas bien connaître l’offre de services numériques proposée par leur établissement. 

Tout l’enjeu réside alors dans le fait de proposer des services numériques adaptés à leurs usages, mais aussi de les valoriser. Et lorsqu’on sait que 83% des étudiants veulent une application mobile, on peut se dire que l’on va proposer un nouveau service numérique qui correspond à leurs attentes. 

👉 3- L’application mobile : un outil de centralisation des services numériques 

Les étudiants peuvent parfois être perdus entre tous les canaux de communication et ne pas s’y retrouver au niveau des services proposés. Site internet, mails, intranet, affichage en physique…  Ils ne sont pas toujours exposés à la bonne information au bon moment. 

L’application mobile se révèle alors être un outil indispensable pour centraliser les services numériques de l’établissement et les valoriser. Ce qui devient un guichet numérique unique permet même d’aller plus loin et de croiser des informations : l’étudiant peut visualiser ses cours, mais aussi son planning, les notes rattachées à un cours encore les devoirs à rendre pour ce cours en particulier. 

👉 4- L’application mobile se connecte aux outils déjà existants

Les deux intervenants sont clairs sur un point : pour mettre en place une application mobile, il faut être doté d’un système d’information déjà fonctionnel. L’application vient s’interfacer avec des outils métiers utilisés par les établissements (ERP, Gestion de Planification, système d’authentification…) et est un agrégateur de contenus existants. Les informations issues des systèmes des établissements sont transmises par leurs propres web services. 

Ce qui est aussi la meilleure manière d’assurer la protection des données personnelles des étudiants : aucune information personnelle n’est stockée sur les applications. 

👉 5- L’aspect mobile peut pousser les établissements à lancer de nouveaux services correspondant aux usages sur smartphone 

Le passage à l’application mobile peut enfin pousser les établissements à se réinventer et à créer de nouveaux services adaptés aux usages mobiles. La géolocalisation pour se repérer sur un campus, les réseaux sociaux de l’établissement, la carte étudiante dématérialisée… Ce sont autant de services que l’on peut proposer sur smartphone parce qu’ils correspondent aux usages mobiles. 

Prêts à rendre l’expérience de vos étudiants plus fluide ?
➡️ Passez au campus mobile ! 📱